• Lady Snowbood (Shurayuki hime) de Fujita Toshiya

    Lady SnowbloodEnfin! j'ai pu voir l'adaptation ciné du manga de Kazuo Koike, Lady Snowblood, dont j'ai lu les 2 premiers tomes, 3 tomes sont sortis au total, mais je m'arrête là je pense, le manga me plaisant qu'à moitié mais adorant le personnage et son histoire, je voulais absolument voir la version ciné parce que ayant vu déjà Sasori avec la même actrice (Meiko Kaji) je savais que j'aimerais et effectivement, oui j'ai adoré, je préfère de loin la version ciné. Pourquoi ? normalement, on le sait, les adaptations ciné dans souvent bien moins réussies que l'original, souvent parce qu'il est difficile de transposer à l'écran ce qui a été fait sur papier (notamment au niveau des détails, de l'ambiance, parfois aussi du casting, des décors, etc...). Ici c'est, pour moi, réussi, déjà la présence de Meiko Kaji dans le rôle principal qui efface tout le monde autour d'elle (autant au sens premier que figuré si vous connaissez un peu l'histoire). Contrairement au manga, le film ne s'embarasse pas des scènes crues, oui parce que la moitié du manga est comme ça et c'est pas trop mon truc, donc ça ne m'avais pas tellement plu. Je trouve que le choix de l'actrice correspond vraiment au physique du personnage version papier en plus. Je dirais tout de même que par rapport au manga, le film manque un peu de rythme, il est moins violent aussi (alors qu'il l'est, giclée de sang type jet pshiiiiit à la Baby cart, combats à mort au sabre, etc...). C'est vraiment un film encore une fois sur le thème de la vengeance féminine et qui une fois de plus montre la condition féminine japonais, ici début 1870, début Eire Meiji lorsque le Japon commença à s'ouvrir à l'occident. Oui en fait j'aurais aussi un 2e reproche à faire au film, il prend tellement de raccourcis qu'il en oubli presque cet aspect historique vraiment intéressant, on y a un bref aperçu et quelques brèves explications en voix off mais au final c'est bien peu alors que c'est tout de même élément très présent dans le manga, mais bon Lady Snowblood n'est pas un film dans ce but là, une vengeance, une femme, beaucoup de violence, des combats, le principal.
    Le surjeu des acteurs n'est pas vraiment choquant quand on a déjà vu d'autres films d'exploitation de ce type (Je me dis que Marion Cotillard s'en est peut-être inspirée pour mourir dans vous savez quel film récent...haha). On ajoute à ça les perruques (bon en fait Le couvent de la bête sacré est imbattable en terme de perruque ....^^), les barbes et autres faux cheveux. Ca fait partie du jeu, c'est chouette, j'adore ces films d'exploitations. De toute façon on s'en fiche, Maiko Kaji illumine tout le film par sa seule présence, que demander de plus!
    Sinon par rapport à Sasori, si on continue dans les comparaisons, c'est dommage qu'il n'y ai pas plus de recherche visuelle au niveau de la réalisation, je la trouve bien sage et moins originale.
    Sinon, ce que j'aime particulier et que je trouve bien intégrées, ce sont les flashback, racontant les terribles épreuves subies par Yuki et sa famille.
    A noter qu'un coffret regroupant les 2 films Lady Snowblood est sorti en France le 12 octobre dernier, il faut que je me l'achète, parce que déjà c'était prévu, parce qu'arte ne diffusera visiblement pas le 2e volet et que j'ai vraiment envie de revois ce film une fois de plus.
    Merci Arte !

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :