• Harmonium de Koji Fukada

    HarmoniumLe premier film de l'année 2017 que j'ai vu en salles est Harmonium de Koji Fukuda, je découvre un réalisateur que je ne connaissais pas du tout, par contre je connais bien un des acteurs principaux, Tadanobu Asano qui est très connu aussi bien au Japon qu'à l'international, il a joué dans un multitudes de films depuis plus de 20 ans, que ce soit au Japon ou dans d'autres pays d'Asie, même dans quelques pays occidentaux. Bref, je l'apprécie vraiment beaucoup et ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu dans un film, dommage car il n'a le très bon rôle, mais qu'importe, Tadanobu Asano au cinéma, en France, super contente :-)
    Revenons au film, l'histoire commence de façon assez classique et on se doute vite de ce qu'il va se passer enfin on pense mais mais la deuxième partie du film est totalement inattendue, en tout cas pour moi, je n'avais pas envisager cette tournure et l'effet de surprise s'est donc produit à la deuxième moitié du film et heureusement parce que je commençais à me dire que cette histoire c'était du vu et du revu, donc tant mieux :-)
    Le réalisateur a choisi de ne pas émettre de jugement sur les personnages principaux, seul le spectateur se fera son propre avis sur le comportement de chacun et aussi sur les faits qui ne sera pas vraiment dévoilés. Un peu de mystère donc. J'ai surtout aimé ce choix d'absence de jugement.
    Cependant, mon personnage préféré, celui qui le plus impressionnée au final c'est le personnage féminin, car c'est bien avec ce personnage qu'il y a deux confrontation avec les deux personnages masculins, et non entre les deux personnages masculins, dont un qui reste assez passif... (et on aurait bien envie de lui coller des claques, mais lequel, à vous de voir).

    Fiche allociné

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :