• Gorge Coeur Ventre de Maud Alpi

    Gorge Coeur VentreGorge Coeur Ventre est un film montrant la souffrance animale et le rapport avec les humains travaillant dans un abattoir, à travers les yeux d'un chien pour une grande partie de l'histoire. Il est sortie l'année dernière et continue d'être projeté dans quelques salles de ciné notamment dans le cadre de soirée débat axée sur le thème du véganisme, plus particulièrement de la condition des animaux d'élevage, leur souffrance et le lien avec les hommes qui y travaillent. Il a été diffusé à Nancy au Caméo (Commanderie) durant une semaine fin janvier/début février, une soirée débat lui a été consacré le 30/01/17. Je n'ai pas pu assister à cette soirée, mais j'ai voir la dernière séance le 31/01. Déjà, je ne pensais pas qu'il y aurait des scènes d'abattage, ce que j'avais cru comprendre via facebook, j'y suis donc allée. J'ai soufferts pendant toute la durée de long métrage d'1h20, une personne a quitté la salle au bout de 30 min (nous n'étions que 4). Le film est quasi documentaire. Cochons, vaches et moutons se succèdent, pleurent, hurlent, sont terrifiés, la peur nous est montrée dans leur yeux de près, on voit clairement leur détresse, ils sont en aucun différents de nous, nous ressentirions la même chose si nous serions sur le point de mourir dans ces atroces conditions, mourir tout court au final. Certains tentent de rebrousser chemin dans le couloir qui les mènent à l'exécution finale mais impossible, ils n'ont que le choix d'y aller. En fait, je ne sais pas quoi dire, j'ai appris que le film a été tourné dans un abattoir qui fonctionne encore (source allociné), le personnage principale n'est pas un acteur, il exécutait son travail à l'abattoir et était filmé, j'imagine mal comment le tournage a dû être pénible pour la réalisatrice, je ne sais pas quoi penser au final. Clairement, j'ai eu du mal, j'ai enlevé mes lunettes à plusieurs reprises pour pas voir ce que je SAVAIS déjà, parce que oui la plupart des gens qui auront vu ce film sont des gens qui savent déjà, sans doute végétarien, végétaliens, véganes ou en transition. Mais les autres... non je ne pense pas. Quand à la forme du film, je n'ai pas spécialement aimé, je pensais voir une histoire vue par un chien, sa vision à lui du début à la fin, ce n'est pas toujours le cas, parfois on revient au niveau des humains lorsqu'on se retrouve chez le personnage principal qui travaille à l'abattoir, quand retourne au "travail" il y amène son chien qui devient le témoin de ces horreurs.
    Bref, j'ai finalement dis quelque chose dans cet article, mais j'ai encore du mal à m'exprimer clairement face à un tel film. Je pense que je n'ai pas aimé. Je pense que c'est la première et dernière que je verrai un film de ce type, c'est bien pour cela que je n'ai jamais regardé de documentaire sur le sujet, parce que je SAIS déjà et que je suis incapable de voir ça en image, c'est trop difficile.

    Synospsis : Les bêtes arrivent la nuit. Elles sentent. Elles résistent. Avant l’aube, un jeune homme les conduit à la mort. Son chien découvre un monde effrayant qui semble ne jamais devoir s’arrêter.

    Fiche allociné

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :