• Dernier Train pour Busan de Sang Ho Yeon

    Dernier train pour BusanMon aversion pour les zombies a bien failli me faire rater cet excellent film sud-coréen, je l'ai donc vu hier alors qu'il en était déjà à sa 3ème semaine d'exploitation en salle. Ce qui m'a fait changer d'avis, plus fort que les zombies? Le rôle principal tenu par Gong Yoo bien sûr! Qui est Gong Yoo? je suis un peu nostalgique des dramas quand j'y repense car je l'avais découvert dans le très attachant Coffee Prince ou The First Shop of Coffee Prince (commercialisé par Dramapassion en France, en dvd que j'ai bien sûr!). Bref, Gong Yoo est super dans ce film, ainsi que le reste du casting d'ailleurs. On peut dire que cet acteur à une connu une belle évolution dans sa carrière.
    Finalement, comme on dit plus de peur que de mal, le film n'était pas gore (oui ce que je craignais c'était de voir des corps en charpie, du sang qui gicle de partout, des corps se faire dévorer sous mes yeux, bref des trucs de zombies quoi), mais c'est un film très impressionnant grâce à une mise en scène inventive et terriblement efficace.
    Etant donné que je n'ai vu qu'un seul film de zombie dans ma vie, c'est à dire le cultissime Night of the living dead de G. A. Romero, même en noir et blanc j'ai eu du mal, mais bon un film essentiel à voir au moins une fois dans sa vie je pense. Bref, ce que je voulais dire c'est que n'ai jamais eu d'impression d'overdose de film du genre zombie, virus et compagnie puisque Dernier train pour Busan est seulement le 2ème que je vois, donc pas vraiment de point de comparaison au final, à part peut-être un autre film sud-coréen Transpierceneige de Bong Joon Ho que j'avais moyennement aimé et qui se déroule dans un train, ce train qui représente selon les wagon chaque catégorie sociale. Ici non c'est pas le cas, le train je dirais est plus un terrain de "jeu de survie", tu traverses un wagon rempli de zombie et tu arrives à accéder au suivant sans être mordu, alors c'est bon du peut continuer :-)
    Le film se déroule donc pendant 2h dans un train, et lorsqu'on sort du train on est soit dans une gare ou sur les rails, bref comme un huit clos. Malgré cela, on s'ennuie jamais, aucun temps mort, le spectateur n'est vraiment ménagé et certains pourraient trouvé ça épuisant  et très éprouvant! Les zombies sont tellement rapides, les hordes de zombies sont impressionnantes, car on un effet mouton, ils sont en groupes et se suivent tous. La propagation du "virus" est ultra-rapide et les personnages ont très peu de temps pour s'enfuir et agir.
    Le film met les personnages de ce train dans une situation extrême, ce qui a été beaucoup vu au cinéma ou dans des séries tv, trois types de personnages se distinguent alors : les "chacun pour soi" qui mène un groupe, créent une panique générale et sont prêt à mettre la vie des autres en danger voire tuer pour survivre, puis on a ceux qui mettent leur vie en danger pour protéger les autres et enfin les "passifs" ou encore "suiveur" qu'on pourrait classer au final avec la première catégorie.
    Les personnages qui étaient assez égoïstes au départ (Gong Yoo dans le rôle du père qui privilègie son travail plutôt que de s'occuper de sa fille) se révèlent de grands héros au fil de l'histoire, ce père accompagné d'un mari et de sa femme enceinte lui dès le départ aidant et ce lycéen joueur de base ball timide se révèlant beaucoup plus fort qu'il ne le montrait au début. On n'oublie pas les enfants, épouses, petites amies, qui elles aussi se révèlent être de grandes héroïne au fil de l'histoire et bien plus forte qu'on ne l'aurait imaginé (être enceinte et affronter une horde de zombie, moi je dis bravo!).
    Parfois c'est filmé d'une telle façon lorsque les zombies se déplacent en groupe, qu'on aurait l'impression de les voir foncer sur l'écran, les transformations sont aussi très impressionnantes d'ailleurs. La réalisation est nerveuses, sans temps morts, la suspense est toujours au rendez-vous, beaucoup de surprises aussi, et une tension qui monte sans jamais s'affaiblir.
    On n'oublie pas un petit soupçon d'humour comme le retrouve souvent dans beaucoup de film sud-coréen et un peu d'émotions qu'on retrouve dans la relation père-fille, mari-femmes, soeurs etc... mais jamais larmoyant.
    Et puis le film est au top du modernisme car les personnages sont bien souvent aidés de leur téléphone portable, merci internet :-))) merci la technologie :-))))
    Je m'aperçois que j'ai beaucoup écris, ça m'était pas arrivée d'être aussi inspirée pour un article ciné depuis longtemps, j'ai surement oublié de parler de beaucoup choses mais en bref, ce film est vraiment excellent et je regrette pas d'avoir vu ce "zombie-survival" avec du Gong Yoo dedans :p

    Fiche allociné

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :